Blog Image

L' Antre de JeanOctave

Blaze

Livres lus Posted on 11 Jan, 2009 19:04

Titre original : Blaze, édité en 2007 de
Stephen King alias Richard Bachman

Traduit par William Olivier Desmond et publié chez Albin Michel en 2008.
328 pages

Mise en bouche : colosse au cerveau ramolli par les raclées paternelles, Clay Blaisdell, dit Blaze, enchaîne les casses miteux. Son meilleur pote, George, lui, est un vrai pro, avec un plan d’enfer pour gagner des millions de dollars : kidnapper le dernier né des Gerard, riches à crever. Le seul problème, c’est qu’avant de commettre le « crime du siècle », George s’est fait descendre. Mort. Enfin, peut-être…

Ma lecture : je l’ai lu en peu de temps sans éprouver le plaisir que j’ai habituellement quand je découvre une œuvre du grand maître. Comme le dit King dans sa préface, ce bouquin est un fond de tiroir. Sachant que j’aimerais écrire un tel fond de tiroir, je ne le conseille pas, sauf pour compléter sa collection de SK’s books.

Ma cote
: 7/10



Histoire de Lisey

Livres lus Posted on 11 Jan, 2009 18:34


Titre original : Lisey’s Story, publié en 2006, de
Stephen King

Roman traduit par Nadine Gassie et publié chez Albin Michel en 2007.
566 pages

Mise en bouche : Pendant 25 ans, Lisey a partagé les secrets et les angoisses de son mari Scott, un célèbre romancier,mais aussi un homme complexe et tourmenté. Il avait tenté de lui ouvrir la porte d’un lieu à la fois terrifiant et salvateur où il puisait son inspiration. A sa mort, Lisey s’immerge dans les papiers laissés par Scott, s’enfonçant toujours un peu plus dans les ténèbres…

Ma lecture : j’ai acheté ce bouquin en
2007. Après quelques dizaines de pages, je l’ai refermé. L’histoire
ne me plaisait pas. Je n’accrochais pas. Ma femme et ma fille ainée l’ont lu
avec beaucoup de plaisir, par contre. Je l’ai repris il y a peu et je viens
de le terminer. A ma deuxième lecture, averti qu’il ne s’agissait
pas d’une histoire d’horreur classique de King, après le 1er tiers,
j’ai « arrimé le barda (miralba) » comme le dit Scott. A ma grande surprise, j’ai aimé !
Nous sommes quand même dans le fantastique et King arrive à nous
surprendre avec ce « toufu » récit situé entre deux
mondes, le réel et l’imaginaire, en compagnie de personnages très
attachants.

Ma cote : 8/10